Yohoho ! Bienvenue chez les Fous ! Very Happy
{ Ainsi que chez les Psychopathes, les Névrosés et les Psychotiques~ }
Forum rassemblant tous les tarés (et autres~ ) de notre Monde pavé de pervers en tout genres !

Venez vous inscrire et déconner avec nous ! tongue

On vous attend~

{ S'inscrire pour voir l'intégralité du forum~ }



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
26/08/12 : New Thème ! Il vous plaît ? Very Happy Hey, éleveur du jeu virtuel Dragonea, ça vazgouille ? Very Happy Comment ça c'est ça " gazouille " ? N'importe quoi ! Bref, ici , tu es chez toi, à condition d'être un névrosé , un psychopathe, un fou, un psychotique... Tant que t'es dérangé de la tête, ça nous va ! Passe un agréable moment in the Crazy Corporation ! /o/

Partagez | 
 

 ~ Chapitre 8 ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Voodoo Doll
*
*
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 552
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 21
Localisation : En admiration devant Hyuk ♥
Humeur : A psychopath is better than no path.

MessageSujet: ~ Chapitre 8 ~    Lun 1 Juil - 7:11

I Hate Everything About You ~ Chapitre 8
Étonnamment, ce type fit exactement ce qu’il avait dit.

Deux mois plus tard, il ne m’avait toujours pas parlé, hormis pour notre gros projet d’ECR que nous devrons présenter à la classe dans précisément cinq jours, il avait complètement interdit à sa bande de se moquer de moi et il avait arrêté de me suivre partout, bien que je pouvais sentir son regard sur moi à chaque fois que je passais devant lui. Mais vie était bien plus facile maintenant que je n’avais plus à supporter la bande de Cho et ça ne pouvait aller mieux.

Les gens auraient pu penser qu’il me manquerait, quelque chose comme ça. Mais il en était hors de question. Hors de question que ce type qui me pourrit la vie me manque. Ce bonheur dura deux mois.

Mais, après deux mois, deux mois entiers, je suppose qu’il ne pouvait plus tenir car il me rendit visite, un jour, après les cours. Il paraissait très fatigué, comme s’il n’avait pas dormi les nuits dernières. Je fronçai les sourcils quand je le vis.

« Qu’est-ce que tu veux ? » demandai-je, légèrement hésitant.

« Je… Je peux entrer ? »

Je soupirai et le laissai rentrer chez moi, fermant la porte derrière lui. Je croisai les bras et le regardai, agacé.

« Qu’est-ce que tu veux ? »

Il resta silencieux un moment, me fixant d’un regard sombre, désespéré. Je l’examinai. Il avait clairement quelque chose qui n’allait pas, quelque chose que je n’avais pas remarqué en cours. Était-il malade ?

« Deux mois… » commença-t-il enfin. « Deux mois entiers… Tu… Tu me hais toujours autant ? »

Quoi ? Il n’était là que pour ça ? Uniquement pour demander ça ?

« Bien sûr que je te hais toujours, bien que je n’ai pas vraiment eu le temps de penser à ça récemment. »

C’est-à-dire qu’il ne m’avait pas fait penser à me demander combien je le haïssais récemment.

Il me jeta un coup d’œil, vit dans mes yeux que je le haïssais autant qu’avant, et soupira légèrement.

« Pourquoi ? »

« Ce n’est pas comme si je pouvais oublier tout ce que tu m’as fait durant les dernières années en seulement deux mois. »

Parce que oui, il m’avait persécuté dès la première année de lycée.

« De plus, alors que tu n’étais plus supposé me parler du tout, tu es là à me causer. »

« Je ne le pouvais plus. Ne pas te parler… »

Je secouai la tête et roulai des yeux. Comme s’il m’avait déjà vraiment parlé… Il me regarda d’un air de chien battu et me serra soudainement dans ses bras. Avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, il m’embrassa tendrement.

« Je suis désolé, je… Je… C’est que… Je ne peux… Je ne peux plus tenir. » soupira-t-il après avoir rompu le baiser. « Je… Donne-moi un mois. Donne-moi un mois pour te parler, pour mieux te connaître, et pour que tu en apprennes plus sur moi. Donne-moi un mois, d’accord ? Et, si après ce mois, tu me hais toujours autant, j’abandonnerais. Complètement. Okay ? »

« Quoi ? »

Je n’étais pas sûr de ce qu’il voulait faire.

« Et qu’est-ce qu’on fera durant ce mois, exactement ? »

« On agira comme si on était au moins amis. Si tu me hais toujours après ça, je… »

« … Tu abandonneras, j’avais compris cette partie. Je ne suis pas si stupide. »

« … Désolé. Je ne voulais pas dire ça. Alors… C’est bon ? Juste un mois. »

Je soupirai. Un mois et ensuite il me laissera seul ? Je le repoussai, ennuyé par son étreinte.

« Un mois. » concédai-je.

Il sourit, ses yeux se remplirent d’une telle joie que je me demandais si j’avais fait le bon choix. Il me serra contre lui une nouvelle fois et je soufflai, me maîtrisant pour ne pas lui envoyer mon poing dans la face. Quand il me rendit enfin ma liberté, il commença sur-le-champ à planifier notre week-end.

« Tu aimes le shopping ? On pourrait faire les magasins. Je n’aime pas vraiment ça, mais si toi tu aimes alors ça me va. On pourrait aller aux Galeries de la Capitale ? J’y suis déjà allé avec mes parents, il y a un mini parc d’attractions, des magasins et des salles d’arcade. J’ai mon permis, donc je pourrais t’y emmener. C’est loin, mais on pourra y passer la journée entière. Tu en penses quoi ? »

Je soupirai, déjà un peu embêté par son planning.

« J’aime le shopping, mais je n’ai pas l’argent. » dis-je, appuyant le second ‘je’.

« Oh, mais je peux m’occuper de ça. Et pas besoin de me rembourser. »

« Quoi ? Mais… »

« Allez, on est amis ! Tu n’auras pas à me rembourser, okay ? »

Je soupirai une nouvelle fois avant de le pousser vers la sortie.

« D’accord, d’accord. Je te laisse t’occuper de l’emploi du temps, de tout. Choisis le jour et l’heure, je serais prêt et je dirais à ma mère que je ne serais pas là cette journée. Maintenant sors de chez moi. »

Il ouvrit la porte et sortit dehors, un immense sourire aux lèvres.

« Okay ! Alors ce sera samedi, on partira à… Disons 8h ? Le voyage prendra deux heures, ou peut-être deux heures et demie… Ouais, 8h. Ça te va ? »

« Ouais, ouais, va-t-en maintenant. »

Je fermai la porte à clé pour m’assurer qu’il ne revienne pas avant d’aller me jeter sur mon lit, maugréant.

Pourquoi, mais POURQUOI avais-je accepté de faire ça ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
666
Ignoble Bisounours
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 962
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 19
Localisation : En enfer bien entendu.
Humeur : Nya.

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 8 ~    Lun 1 Juil - 7:33

Vouiii !
Ils sont amis 8D !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
ZoroSan
*
*
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 797
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 8 ~    Lun 1 Juil - 12:53

Pourquoi tu as accepté ? Parce que tu l'aimes, même si tu ne te l'avoues pas pardi !

Sinon, ça me perturbe qu'il ait aucune réaction à son baiser xD

Et puis la fiction est toujours aussi prenante *-* Surtout en écoutant leurs chansons ! 8D

_________________


Roronoa Zoro est le meilleur bretteur au monde. Ne le bafouez jamais. Ce ne serait pas sage... car je suis... l'Archevêque Guerrière ! Prenez garde à vous, Païens ! Je suis là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Chapitre 8 ~    

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Chapitre 8 ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Chapitre de motards / Désormais des black templars :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: J'aime traduire. :: I Hate Everything About You-
Sauter vers: