Yohoho ! Bienvenue chez les Fous ! Very Happy
{ Ainsi que chez les Psychopathes, les Névrosés et les Psychotiques~ }
Forum rassemblant tous les tarés (et autres~ ) de notre Monde pavé de pervers en tout genres !

Venez vous inscrire et déconner avec nous ! tongue

On vous attend~

{ S'inscrire pour voir l'intégralité du forum~ }



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
26/08/12 : New Thème ! Il vous plaît ? Very Happy Hey, éleveur du jeu virtuel Dragonea, ça vazgouille ? Very Happy Comment ça c'est ça " gazouille " ? N'importe quoi ! Bref, ici , tu es chez toi, à condition d'être un névrosé , un psychopathe, un fou, un psychotique... Tant que t'es dérangé de la tête, ça nous va ! Passe un agréable moment in the Crazy Corporation ! /o/

Partagez | 
 

 ~ Chapitre 6 ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Voodoo Doll
*
*
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 552
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 21
Localisation : En admiration devant Hyuk ♥
Humeur : A psychopath is better than no path.

MessageSujet: ~ Chapitre 6 ~    Sam 29 Juin - 7:25

I Hate Everything About You ~ Chapitre 6
Une sensation de brûlure dans tout mon corps me réveilla au milieu de la nuit. J’ouvris les yeux, le corps couvert de sueur, et je paniquai un moment quand je remarquai que je n’étais pas dans ma chambre, jusqu’à ce que je me souvienne où je me trouvais. Je fronçai les sourcils quand je vis qu’il n’y avait personne d’autre dans le lit. Pas que je voulais qu’il y ai quelqu’un, mais… Je pensais qu’il aurait dormi ici. Mais non, au lieu de cela, il dormait dans un sac de couchage directement sur le sol, près du lit. J’eus presque pitié de lui, mais une violente toux me coupa dans cet élan. Le bruit le réveilla et il se pressa à mon chevet, essayant de repérer ses lunettes dans l’obscurité.

« Ryeowook-sshi ? Tu vas bien ? »

Est-ce que j’ai l’air d’aller bien, espèce d’idiot ? Il trouva finalement ses lunettes, les mit et me prit doucement dans ses bras, me soutenant alors que je crachais mes poumons. Quand j’arrêtai enfin de tousser, je le repoussai.

« Je vais bien. »

Ma voix était enrouée et ma gorge me faisait souffrir, mais j’essayai de n’en rien montrer.

Je vais bien, alors éloigne-toi de moi. »

Il me regarda avec des yeux de chien battu et je dus me rappeler qu’il était LE type que je haïssais le plus au monde pour na pas abandonner et le laisser s’occuper de moi. Je m’allongeai et me blottis de nouveau sous les couvertures.

« Rendors-toi. »

Il soupirant avant d’obéir silencieusement, ce qui me surprit. J’étais sûr qu’il ne ferait que ce qu’il voudrait sans se soucier de ce que j’avais dit, parce qu’il avait toujours fait ainsi ; mais non, il retourna simplement dans son sac de couchage, sans protester. Cela me perturba un moment, et me rendit incapable de dormir, mais j’étais trop fatigué pour vraiment y songer et je m’endormis dix minutes après.

Le lendemain matin, le buit qu’une personne ferait en rentrant puis sortant de la chambre me réveilla, et j’ouvris mes yeux avec un fort mal de tête, juste pour voir Ch… Kyuhyun Cho se préparer afin d’aller au lycée. Il s’arrêta lorsqu’il remarqua que j’étais éveillé.

« Oh, tu t’es réveillé ? Désolé, désolé. Tu es encore brûlant, donc reste à la maison aujourd’hui, okay ? Ma mère a dit qu’elle essaiera d’appeler tes parents et… »

« Ne les appelez pas. » le coupai-je.

Ma gorge me fit mal, encore plus que pendant la nuit, et juste dire cela me demanda de gros efforts.

« Le faîtes pas… Ils travaillent… »

« Mais… !

Je grognai, et il arrêta de protester.

« D’accord, d’accord. Mais reste ici, okay ? Ma mère s’occupera de toi aujourd’hui. Si tu veux jouer, tu peux utiliser les consoles, mais je pense qu’il serait mieux que tu restes simplement au lit et que tu te reposes. »

Je ne répondis pas et fermai les yeux, ne me sentant pas très bien du fait de ma migraine et du fait que j’allais manquer les cours.

« Oh, et ma mère va appeler le lycée, alors tu n’as pas à t’inquiéter d’une absence non justifiée. Je te prendrais des notes, donc repose-toi, tu étudieras plus tard. Et n’oublie pas de prendre tes médicaments. »

Je restai silencieux une nouvelle fois et il soupira légèrement avant de s’avancer vers moi. Je le sentis grimper sur l’énorme lit et m’embrasser sur la joue, avant de me murmurer d’une voix rauque :

« Saranghae. J’aurais aimé que tu me croies, mais en attendant je vais te le répéter jusqu’à ce que tu en sois convaincu. Alors, saranghae, saranghae… Repose-toi bien. »

Il descendit, prit son sac et quitta la pièce, fermant la porte derrière lui. Je soupirai de soulagement quand il fut parti – ou du moins essayai-je, mais ma gorge me faisait tellement mal que c’était assez difficile – et me rendormis lentement. Je rêvai que j’étais persécuté par la bande de Cho et me réveillai en larmes quand la mère de Kyuhyun Cho toqua à la porte et entra, apportant le petit-déjeuner. Elle me fixa, inquiète.

« Tu vas bien ? »

Je voulais répondre, mais ne pouvais pas : ma gorge était trop douloureuse. Elle déposa le plateau sur la table de chevet et me fit boire le sirop avant de passer gentiment une main dans mes cheveux.

« Tu sais, mon petit Wookie, Kyu t’aime beaucoup. Je sais qu’il peut se comporter comme un abruti, mais si tu apprenais à mieux le connaître, tu verrais d’autres côtés en lui. »

Je secouai la tête, mais cela empira ma migraine et me donna le vertige. Je ne voulais pas mieux connaître ce type. Je ne voulais pas du tout connaître ce type. Je voulais éviter Kyuhyun Cho autant que possible, et aussitôt que j’aurais guéri je quitterais cet endroit, je retournerais chez moi, je remercierais ses parents pour avoir pris soin de moi, mais j’éviterais de lui parler.

Je le haïssais trop pour le remercier.

Je restai au lit toute la journée et, quand il revint, mon état ne s’était pas amélioré. J’avais même l’impression que ça empirait à chaque fois que je me réveillais. Il toucha mon front dès qu’il entra dans la pièce et fronça les sourcils face à l’intensité de ma fièvre.

« Wow. Merde, t’as fait quelque chose de fatigant aujourd’hui ? »

Je ne répondis pas. Je ne le pouvais pas de toute façon. Ma tête me faisait atrocement mal, la sueur perlait sur mon front, ma gorge ne me permettait pas de parler et je savais que mon corps entier était dans un sale état. A ce moment, je n’étais pas vraiment réveillé. J’étais à moitié inconscient et je croyais presque que je rêvais. Je tremblais, j’avais froid malgré mes suées.

Car j’étais à moitié inconscient, je ne réagis pas quand il me déshabilla rapidement pour essuyer la sueur avec un linge froid et trempé. Je ne réagis pas non plus quand il déposa un doux baiser sur mes lèvres avant de me glisser des tas de ‘saranghae’ dans le creux de l’oreille. Je ne réagis pas quand il me fit manger ma soupe en m’embrassant, puisque je ne pouvais le faire moi-même. Instinctivement, j’avalai ce qu’il me donnait.

Je ne réagis pas quand il se déshabilla à son tour et rentra dans le lit avec moi, sous les couvertures, enlaçant mon corps nu pour le réchauffer. Je ne réagis pas quand il m’embrassa fougueusement, sans reprendre son souffle, me murmurant d’innombrables ‘saranghae’ avant que je ne retombe finalement dans le sommeil.

Quand je me réveillai le lendemain matin, il était déjà parti au lycée. Je portais un de ses pyjamas et je n’avais aucun souvenir de la nuit passée, comme si tout avait été un rêve pour moi. La seule chose que je remarquai fut que j’allais parfaitement bien. Plus de migraine, plus de fièvre, plus de toux. Je n’attendis pas son retour pour enfiler mes propres vêtements – sa mère les avait lavés – et quitter la maison, tout en remerciant ses parents sur le chemin. Je retournai chez moi – c’était… Trente mètres plus loin ? – et ouvris la porte avant d’aller dans ma chambre, fermant l’entrée à clé.

Je m’assis sur mon lit, encore fatigué bien que je ne me sentais plus mal. Je fermai les yeux et me laissai tomber sur les couvertures moelleuses. Mais je rouvris les yeux, fronçant les sourcils, quand une pensée traversa mon esprit – la pensée que mon lit n’était pas aussi grand et confortable que celui de Cho. Je grognai, me maudissant pour avoir osé penser à cela.

Après tout, je haïssais définitivement tout en lui.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
666
Ignoble Bisounours
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 962
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 19
Localisation : En enfer bien entendu.
Humeur : Nya.

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 6 ~    Sam 29 Juin - 10:11

>////<
C'est mignooon tout plein !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
ZoroSan
*
*
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 797
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 6 ~    Sam 29 Juin - 11:27

C'est trop beau !
Tout ce qu'il fait pour lui !
C'est juste trop magnifique ! :3

_________________


Roronoa Zoro est le meilleur bretteur au monde. Ne le bafouez jamais. Ce ne serait pas sage... car je suis... l'Archevêque Guerrière ! Prenez garde à vous, Païens ! Je suis là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Chapitre 6 ~    

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Chapitre 6 ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Chapitre de motards / Désormais des black templars :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: J'aime traduire. :: I Hate Everything About You-
Sauter vers: