Yohoho ! Bienvenue chez les Fous ! Very Happy
{ Ainsi que chez les Psychopathes, les Névrosés et les Psychotiques~ }
Forum rassemblant tous les tarés (et autres~ ) de notre Monde pavé de pervers en tout genres !

Venez vous inscrire et déconner avec nous ! tongue

On vous attend~

{ S'inscrire pour voir l'intégralité du forum~ }



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
26/08/12 : New Thème ! Il vous plaît ? Very Happy Hey, éleveur du jeu virtuel Dragonea, ça vazgouille ? Very Happy Comment ça c'est ça " gazouille " ? N'importe quoi ! Bref, ici , tu es chez toi, à condition d'être un névrosé , un psychopathe, un fou, un psychotique... Tant que t'es dérangé de la tête, ça nous va ! Passe un agréable moment in the Crazy Corporation ! /o/

Partagez | 
 

 ~ Chapitre 5 ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Voodoo Doll
*
*
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 552
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 21
Localisation : En admiration devant Hyuk ♥
Humeur : A psychopath is better than no path.

MessageSujet: ~ Chapitre 5 ~    Ven 28 Juin - 8:03


I Hate Everything About You ~ Chapitre 5
Quand j’ouvris les yeux, j’étais dans la salle du surveillant. Ce dernier soupira de soulagement en voyant que je me réveillais et me donna de l’eau que je bus avec difficulté.

« Ryeowook Kim, tu m’as inquiété ! Ton camarade Kyuhyun t’as amené ici en catastrophe, et on aurait dit que vous sortiez de la douche… Qu’est-ce que vous faisiez dehors de toute façon ? Vous aviez cours… »

Il commença à me faire la morale, mais je ne l’écoutais pas vraiment. J’essayai de m’éclaircir l’esprit. Qu’était-il arrivé avant que je ne perde conscience ?

« Et on dirait que tu as attrapé froid. Ton front est brûlant. Je t’ai donné du sirop quand tu dormais, que tu as avalé instinctivement, mais tu as toujours de la fièvre… »

Je l’entendis faiblement souffler : « Ah, les Asiatiques… Ils sont si fragiles… » avant de m’évanouir de nouveau.

Quand je rouvris les yeux, je n’étais plus dans la salle du surveillant. J’étais dans une pièce inconnue, dans un énorme lit, et il y avait ce truc qui lisait une revue scientifique non loin. Il me vit alors que j’essayai de m’asseoir et se hâta à mes côtés. Je fronçai les sourcils. Il portait des lunettes. Ca le changeait.

« Yah, t’es réveillé ? Tu m’as beaucoup inquiété ! »

Je fermai les yeux, ne voulant pas le voir.

« Yah, Ki… Je veux dire, Ryeowook-sshi. Tes parents ne sont pas chez toi ? J’ai dû appeler les miens parce que personne ne répondait, et on ne pouvait pas prendre le bus alors que tu étais inconscient. Oh, et la porte de ta maison était fermée à clé, donc je t’ai amené chez moi. »

Je serrai les dents. Mes parents n’étaient jamais à la maison. Ils étaient trop occupés à essayer de payer mes études, d’assurer mon avenir. Mon père vivait pratiquement tout le temps dans un appartement que son boulot lui avait offert, et ma mère ne revenait que les week-ends car elle travaillait à Montréal. En semaine, des amis l’hébergeaient. J’étais constamment seul.

« Mes parents doivent travailler. Pas comme les tiens. » marmonnai-je, offensé.

Il resta silencieux un moment avant de soupirer.

« Mes parents travaillent. C’est juste qu’ils le font à la maison. »

« Comme si j’en avais quelque chose à faire. »

Il se tut à nouveau.

« Tu sais, je ne t’appelle pas Kim Ryeowook pour me moquer de toi. C’est simplement que je pensais que tu étais plus habitué à cette forme qu’à Ryeowook Kim, et t’appeler Ryeowook n’aurait pas été très poli. »

Et c’est toi qui parle de politesse… Comme si se foutre de moi était poli.

« Et je le pensais vraiment, quand je t’ai dit que je t’aimais. »

Mon cul.

« Je suis désolé d’avoir été si méchant. C’est que… Je ne sais pas comment être sympa devant les autres. Devant tout les autres. En primaire, j’étais persécuté, alors j’ai appris à persécuter pour ne plus l’être. »

Et encore, comme si j’en avais quelque chose à faire.

« Allez, Ryeowook-sshi ! Tu ne peux pas me pardonner ? »

Je grognai.

« Bien sûr que non. Je te l’ai dit. Je hais tout en toi. Et je n’arrêterais pas de sitôt. »

Il soupira et s’inclina légèrement avant de quitter la pièce. Une fois qu’il fut parti, je me détendis et examinai la salle où je me trouvais. Elle était immense. Immense et pleine de choses chères : des tas de consoles de jeux, un écran plasma géant et un MacBook 17 pouces. Oh, et le lit était un king-sized.

« Tsk. Sale gosse de riche pourri gâté. »

Il revint avec un plateau de nourriture qu’il posa sur la table de chevet, une fois débarrassée de tout ce qu’il y avait dessus. Je détournai le regard.

« J’aurais pu te cuisiner quelque chose, mais je sais que ça t’aurait empoisonné plus qu’autre chose, alors c’est ma mère qui a fait ça. C’est de la soupe de nouilles Lipton. Elle me fait toujours ça quand je tombe malade. » m’expliqua-t-il.

Je ne répondis pas. J’avais faim, mais plutôt mourir que de l’admettre. Soudain, sa main couvrit mon front, me masquant à moitié la vue.

« Hmm, tu es encore brûlant. Je vais essayer de trouver des médicaments. »

Il partit à nouveau et je restai là, mon ventre gargouillant, torturé par l’odeur de la soupe chaude. Je réussis à me contrôler et, à son retour, je n’avais pas touché le plateau.

« Oh, allez, Ryeowook-sshi ! Tu dois manger. » souffla-t-il avant de s’asseoir sur le lit, juste à côté de moi, déposant les médicaments sur la table.

Je fermai les yeux et me retournai, pour finir par lui faire dos. Je l’entendis trafiquer quelque chose derrière moi, mais je n’y prêtai pas attention. Alors quelle fut ma surprise quand je sentis soudainement sa bouche contre la mienne, et j’ouvris de larges yeux, stupéfaits et offensés, alors que ses lèvres forçaient les miennes à s’ouvrir. Il y arriva, et je sentis un peu de liquide chaud et salé se déverser sur ma langue.

« Qu’est-ce que.. ? » râlai-je lorsqu’il s’écarta enfin de moi.

« Si tu ne veux pas te nourrir toi-même, je te ferai manger de cette façon. »

Je serrai les dents, refusant de croire à cette menace, jusqu’à ce que je le visse prendre la cuillère afin de porter un peu plus de soupe à sa bouche, prêt à m’embrasser de nouveau et à me forcer à manger. Je reculai.

« Va-t-en ! Je… Je vais manger. »

Il avala ce qu’il avait déjà dans la bouche avant de sourire. Il prit une autre cuillère – il en avait pris deux, et j’étais certain qu’il savait que dans un premier temps, je refuserais de me nourrir – et me donna le plateau. Il me surveilla pendant que je mangeai, et lorsque j’eus fini, il hocha doucement la tête, satisfait.

« Bien. Maintenant, le médicament. Vas-tu le prendre de ton plein gré, ou dois-je te le faire boire moi-même ? »

Je lui rendis le plateau et soupirai.

« Je vais le prendre. »

Il sourit, et versa la bonne quantité de sirop dans un petit récipient, puis me donna le tout. Le goût était affreux, mais je bus tout, et il hocha de nouveau la tête tout en remettant tout sur le plateau. Il se leva.

« Je serais bientôt de retour. » dit-il juste avant de quitter la chambre, fermant la porte derrière lui.

Je soupirai, et me blottis sous les couvertures chaudes. Je pensais que je ne pourrais jamais m’endormir dans la chambre d’un autre, mais étonnamment, dix minutes suffirent pour que je m’endormisse.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
666
Ignoble Bisounours
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 962
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 20
Localisation : En enfer bien entendu.
Humeur : Nya.

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 5 ~    Ven 28 Juin - 9:57

Cette manière pour le nourrir est très ... convaincante ! XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
ZoroSan
*
*
avatar

Other : Merry Christmas !
Messages : 797
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 5 ~    Ven 28 Juin - 15:57

Sérieusement, j'adore cette fiction ! Quand je me connecte et que je vois qu'il y a un nouveau post, je souris d'avance. J'ai trop hâte de lire ! *-*

Et je pourrais relire la fiction à partir du début tous les jours sérieux !

_________________


Roronoa Zoro est le meilleur bretteur au monde. Ne le bafouez jamais. Ce ne serait pas sage... car je suis... l'Archevêque Guerrière ! Prenez garde à vous, Païens ! Je suis là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Chapitre 5 ~    

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Chapitre 5 ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Quel chapitre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: J'aime traduire. :: I Hate Everything About You-
Sauter vers: